Bullet journal #4 Bien débuter

Arrivant au bout de mon bullet journal actuel, je débute un nouveau carnet pour le mois de septembre. J’en profite donc pour vous montrer comment démarrer un bullet journal (pour la première fois ou pour la cinquième fois, comme moi !).

Pour démarrer, il vous faut un carnet (qui peut déjà être entamé) et un bic. En plus, et uniquement si vous le souhaitez, vous pouvez également utiliser du masking tape, des sitckers, des bics de couleur, des fluos, etc. Pour ce carnet j’ai opté pour un Leuchtturm 1917 à pointillés qui semble être LE carnet à utiliser pour son bullet journal (BuJo pour les intimes). Pour le moment j’en suis satisfaite, bien que je trouve les pages très fines. Alors investissez là-dedans si cela vous plait mais un carnet Hema fait largement l’affaire !

Les bases

  • Index ou table des matières :

    Sur ces pages, vous pouvez noter les pages que vous serez amenés à reconsulter (je n’y inscris par exemple pas les simples listes quotidiennes). Je n’en avais pas fait dans mon précédent bullet journal car je ne l’utilisais plus après la page 9. Je préfère généralement mettre du masking tape pour marquer une page importante. Etant donné que les pages « Contenu » étaient présentes dans mon nouveau carnet, je me suis dit que j’allais retenter le coup ! A voir…

  • Key ou légende :

    Il s’agit des symboles que vous utiliserez dans votre bullet journal. J’en ai peu et je n’utilise pas de code couleurs car c’est ce qui fonctionne pour moi.
    Sur la page de gauche, j’ai simplement dessiné une page de garde. J’ai flashé sur cette couronne de fleurs sur Pinterest et je l’ai tout simplement recopiée.

  • Future log ou calendrier :

    Ces pages permettent d’y noter les événements futurs. En effet, contrairement à un agenda, le BuJo se prépare au jour le jour (ou à la semaine, voire au mois pour certains). Il n’est donc pas possible d’y inscrire votre week-end à Londre prévu dans 4 mois. Sauf si vous y intégrez une page « Future log ». Je n’y ai noté que les 6 prochains mois et, lorsque ça sera nécessaire, je ferai deux nouvelles pages pour les 6 mois suivants.

  • Récapitulatif mensuel :

    J’ai conservé une façon de faire très proche de ce qui est proposé par Ryder Carroll, le créateur du concept « Bullet journal ». J’inscris tous les jours et dates du mois sur la page de gauche. C’est là que je note les événements qui ont lieu dans le mois (souper avec des amis, mariage, marché de créateurs, marche adeps, etc) afin d’avoir une vision globale du mois. Sur la page de droite, je note les « grosses » tâches du mois (trier la salle de bain, coudre un legging pour Nathan, tester cette nouvelle recette de cuisine, etc). J’inscris aussi 3 choses sur lesquelles je souhaite me focaliser ce mois-ci (positiver, faire du sport, etc). Ici, je vais aussi tester l’encart « souvenirs » dans lequel je noterai quelques chouettes choses qui se sont passées ce mois-là.
    Avant de démarrer ce récapitulatif mensuel, j’ai réalisé 2 pages complètement inutiles, juste pour le plaisir ! J’avais lu qu’on pouvais utiliser de l’aquarelle dans ce carnet, j’ai voulu tester quelque chose de très basique pour voir si c’était bien le cas. L’essai fut peu concluant, les pages sont trop fines. Sur la page de droite, j’ai refait une couronne de fleurs (sans modèle cette fois-ci) dans la même couleur que ma page de garde car j’aimais beaucoup le rendu de celle-ci.

  • Listes journalières :

    Je ne prépare pas à l’avance la semaine qui arrive car je trouve qu’on perd un peu le côté « liberté » du BuJo. Je peux ainsi faire des longues listes ou des très courtes et certains jours ne pas en faire du tout. Ce sont donc des pages sans mise en page particulière mais qui sont utiles et efficaces.

Les extras

Le BuJo est un fourre-tout (plus ou moins) organisé qui ne se limite pas aux tâches mensuelles et quotidiennes. Je vais vous présenter quelques pages pour éventuellement vous donner des idées pour le vôtre.

  • Liste de 101 choses en 1001 jours :

    J’ai recopié les 101 choses que je souhaite réaliser en 1001 jours dans mon BuJo pour le plaisir de cocher ce qui est fait. Comme il y a plusieurs choses qui doivent se faire sur le long terme (une nouvelle habitude à prendre par exemple), j’entour le numéro de ce qui est « en cours ». De cette manière, je vois que j’avance dans cette liste qui s’étale sur presque 3 ans !
    Sur le bord de la page, j’ai mis du masking tape, de façon à pouvoir retomber facilement sur ces pages. En bas de cette liste, il me restait un trou, j’ai donc recopié des fleurs trouvées sur Pinterest.

  • Inspiration board :

    Cela faisait un moment que je souhaitais faire un tableau d’inspiration sans être très attirée par le grand tableau à placer sur son bureau. Mon nouveau carnet me semblait donc l’endroit idéal où réaliser ce petit collage qui m’a fait retomber dans mes années d’adolescence. Un tableau d’inspiration ou de visualisation permet de réfléchir à nos envies, nos objectifs, notre vie idéale. Il nous aidera alors, s’il est consulté régulièrement, à construire petit à petit cet idéal en intégrant de nouvelles habitudes à son quotidien et en prenant des décisions dans ce sens.

  • Une page gratitude :

    Cela fait plusieurs mois maintenant que je réfléchis (presque) chaque soir aux 3 highlights de la journée. C’est une technique qui permet de se centrer sur le positif (il y en a toujours un petit peu même dans les journées les plus pourries) et d’exercer ainsi la gratitude. J’aimerais essayer de les noter (quand j’y pense en tout cas) pour pouvoir éventuellement les relire ultérieurement. Je ne sais pas si c’est quelque chose qui me conviendra. Si ce n’est pas le cas, je n’intégrerai plus cette page le mois prochain, tout simplement.

  • Les anniversaires :

    Pour atteindre mon objectif d’envoyer plus de cartes d’anniversaire, il faudra que je m’organise. Je pense que cette double-page pourra m’aider pour avoir une vision rapide de qui est né tel mois.

  • Idées cadeaux :

    Comme beaucoup de gens, je n’aime pas offrir un cadeau pour offrir un cadeau sans avoir une chouette idée (parce que c’est Noël par exemple). Je vais donc essayer de noter dès que quelqu’un me donne un indice sur un cadeau qui lui plairait pour ne plus être à court d’idées. Et, comme je souhaite faire plus de cadeaux faits main, je peux aussi noter ici un tissu pour lequel un de mes proches a eu un coup de coeur par exemple.

  • Brain Dump :

    Cette page permet de se vider la tête : on y note tous ces petits trucs qui trainent dans notre esprit et qui nous empêchent parfois de dormir. C’est une nouveauté que je vais tester mais qui devrait beaucoup me plaire !

  • Articles de blog :

    J’essaye d’être régulière dans la publication de mes articles. En postant au moins un article par semaine plutôt que d’avoir des périodes plutôt actives puis plus rien pendant 5 semaines. J’ai donc prévu les espaces pour les 4 prochains mois où je peux noter mes idées d’articles au fur et à mesure. Sur la droite de chaque cage, j’ai indiqué les différentes étapes nécessaires pour un article (fabrication, photos, rédaction, publication, partage FB, partage Pinterest) pour pouvoir cocher au fur à mesure de l’avancement de celui-ci.

Vous remarquez que mon bullet journal est un peu décoré et mis en page. Je tiens à préciser que ce n’est absolument pas obligatoire ! Je le fais car je prends du plaisir à le faire. Mais lorsque je manque de temps ou d’envie, je repasse à un style brouillon/minimaliste. Il n’y a donc aucun complexe à avoir face aux magnifiques pages qu’on peut voir sur Pinterest car, pour moi, le but est d’utiliser ce carnet pour se simplifier la vie et s’organiser. Et on peut y arriver avec un carnet super moche 🙂

Des bisous,

Typhanie