Objectif 2018 : positiver !

Le bonheur, c’est ce concept un peu flou et complètement personnel qui semble être le but ultime dans la vie. Je suis persuadée que nous pouvons faire le choix d’être heureux. Notre mental peut fortement influencer notre quotidien ! Je suis quelqu’un qui savoure les petits plaisirssimples de la vie : un câlin, un fou-rire, un beau coucher de soleil, etc. Mais j’ai parfois tendance à voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein (surtout en hiver, l’absence de luminosité joue beaucoup sur mon moral). Depuis un moment déjà, j’essaye de devenir plus positive et de relativiser les petits tracas (qui sont généralement insignifiants mais qui sur le coup me semblent tellement primordiaux). Le bonheur est en nous, à nous de le déceler. Pour continuer dans ma lancée, j’aimerais faire de l’année 2018 l’année de la POSITIVITE ! Comme je pense que ce sujet peut intéresser beaucoup de monde, je partage avec vous mes astuces pour y arriver.

Exercer la gratitude

En fin de journée, penser à 3 jolies choses qui se sont produites ce jour-là. C’est pour moi la base pour positiver. De cette manière, vous vous rendrez compte qu’il y a du positif même dans les mauvaises journées. Vous serez aussi plus attentifs aux petits détails qui font du bien (un bon carré de chocolat, allumer le poêle après une journée dans le froid, un compliment sur votre tenue, etc). Vous pouvez choisir la formule qui vous convient : partager cela avec votre conjoint avant de s’endormir, lister ces 3 petits bonheurs par jour dans un carnet, y penser pendant un trajet en voiture, …

Apprendre à relativiser

La façon préférée de mon mari pour me réconforter est de me dire qu’il y a des choses/situations bien plus graves dans la vie. Je dois bien avouer que ce n’est généralement pas ce que je veux entendre à ce moment-là mais, en soi, il a tout à fait raison ! Nous avons une chance inouïe d’être dans la situation dans laquelle nous sommes et nos besoins vitaux sont largement satisfaits. Nos petits tracas sont donc généralement plus que secondaires et cela ne vaut pas la peine de se focaliser sur ceux-ci.

Changer sa perception

Il y a des imprévus qui surviennent régulièrement ou des situations qui nous sont imposées. Mais dans ce cas là, c’est à nous d’en retirer le positif. Par exemple, il drache alors que nous avions prévu une balade en forêt en famille… Pourquoi ne pas faire des crêpes tous ensemble à la place ? Il y a des gens qui peuvent changer leur perception plus facilement que d’autres mais tout le monde peut y arriver. Il suffit de s’exercer !

Etre reconnaissant de ce qu’on a et de ce qu’on est

Je vous conseille de prendre le temps de lister toutes les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants. Cette liste peut (et doit même) être très longue et peut s’étoffer au cours du temps. Des exemples : être en bonne santé, manger à sa faim, avoir du temps pour faire du sport, la relation avec telle personne, être patient, etc. Vous allez voir, vous êtes déjà quelqu’un de très chanceux pour des tas de raisons. Il suffit parfois d’en prendre conscience.

Lire sur le développement personnel

Voilà un sujet qui m’intéresse depuis quelques temps déjà et je suis friande d’articles sur le sujet. Je les trouve toujours très motivants et inspirants. J’espère d’ailleurs que cet article pourra avoir cet impact sur une personne au moins ! Je ne prends pas le temps de lire assez mais j’ai déjà pu lire plusieurs livres que je conseille vivement : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano et The happiness project de Gretchen Rubin. Ces deux livres sont très accessibles et ont eu un impact très positif sur moi.

Et vous, quelles sont vos astuces pour positiver ?

Des bisous,

Typhanie

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer