Les clés pour être heureux

Le bonheur est un état d’esprit ! Nous avons tous des moments down et des petits tracas au quotidien, mais nous pouvons faire le choix d’être heureux. Même si nous avons chacun notre définition du bonheur, il y a quelques petites choses qui peuvent tous nous aider à le percevoir et même le provoquer.

  • Exercer la gratitude

La gratitude permet de se rendre compte de la chance qu’on a et des bonheurs que nous vivons au quotidien (parfois sans y prêter attention). C’était une de mes astuces pour positiver et cela contribue bien sûr grandement à me rendre heureuse. Chaque jour, je pense aux trois choses de la journée qui m’ont fait du bien : un bisou, un bon repas, un joli paysage ou un mot doux. Ce sont souvent des choses très banales qui font pourtant tellement de bien ! Le fait d’y penser avant de s’endormir intensifie ce souvenir dans notre mémoire. Il s’agit, pour moi, d’un incontournable pour se sentir heureux. Ce simple exercice nous fait réaliser que, même dans les journées pourries, il y a toujours quelques rayons de soleil.

  • Etre bienveillant

Nous avons tendance à être très durs envers nous-mêmes : on se juge, on est exigent et on se pardonne difficilement. Pourtant nous devrions être les premiers à prendre soin de nous. Nous ne sommes pas parfaits et il nous arrive de faire des erreurs. Mais nous pouvons aborder cela de façon bienveillante. A nous d’être indulgents envers nous-mêmes et de nous laisser le droit d’être imparfaits. Il est important de s’accepter tel que nous sommes et d’accepter les situations sur lesquelles nous n’avons pas d’emprise. En plus, en étant bienveillants envers nous-mêmes, nous serons plus à-même de l’être envers les autres.

  • Bien dormir

Lorsque nous sommes fatigués, nous sommes plus irritables et tout nous touche beaucoup plus fort/vite. Il est essentiel d’accepter le fait que le sommeil nous fait du bien et de s’offrir ce luxe. J’ai personnellement besoin de beaucoup d’heures de sommeil et je ne complexe pas d’aller, certains soirs, dormir à 21h30. A la base, cela me frustrait de « perdre » du temps en dormant. Mais j’ai pris conscience que dormir tôt était un cadeau que je me faisais à moi-même pour mieux profiter de tous les petits moments qui ponctueront ma journée du lendemain.

  • Agir en pleine conscience

Nous vivons dans un monde où tout se passe à toute vitesse et où le multi-tasking est devenu normal. Pourtant, il est important de (re)prendre la peine de savourer chaque moment en vivant réellement l’instant présent. Le pleine conscience est une forme de médiation qui consiste à vivre pleinement le présent. Par exemple, lorsque nous cuisinons, nous pouvons nous attarder sur la texture des aliments, sur les gestes que nous faisons lors de la découpe des légumes, sur l’odeur qui nous fait saliver, sur le goût du bout de carotte qu’on a croqué ou encore sur la forme étrange de cette pomme de terre. L’idée est d’être vraiment dans le moment, en utilisant nos 5 sens, sans être en train de regarder une vidéo ou réfléchir à notre to-do list du reste de la soirée.

  • Déterminer ce qui est important

Il n’y a pas de recette universelle pour être heureux car nous avons tous des envies et des besoins différents. Il est donc nécessaire de pouvoir déterminer ce qui est important pour nous, ce qui nous rend sincèrement heureux. Il faut apprendre à se connaitre et oser être honnête avec soi-même. Cette activité qui semble tant plaire à tout le monde ne nous attire pas tant que ça ? Alors, on n’y participe pas et on utilise ce temps pour faire quelque chose qui nous fait réellement vibrer (même si ce quelque chose semble sans intérêt pour la plupart des gens). Le plus beau cadeau que nous pouvons nous faire est d’être réellement soi-même !

Des bisous,

Typhanie

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer